CONSEILS D'ÉLEVAGE (JANVIER - MARS)



1- Préparer votre parc de reproducteurs 

Si vous souhaitez élever votre propre production, conserver vos sujets les plus beaux et les plus vigoureux pour en faire des reproducteurs. Il vous faudra un mâle pour 10 à 15 femelles suivant les espèces.

Le marquage des animaux est essentiel pour repérer les lignées et les âges. Il se fait grâce à des bagues à fixer à la patte ou des marques à fixer à l'aile. Vous pouvez adopter un système utilisant les couleurs ou les chiffres ou bien combiner les deux. Il est possible d’écrire au feutre indélébile sur les articles en plastique. Il est également possible de graver sur les articles en alu un marquage spécial selon vos besoins.
La plupart des articles proposés sont « inviolables », c’est-à-dire qu’ils ne pourront plus être retirés une fois posés à moins de les casser. Seules les bagues à spires et les bagues à clips en plastique peuvent être ôtées.
Bagues à spires
Bagues à spires
 

Marques alu inviolables
Marques alu inviolables
 

Marques à ailes plastique
Marques à ailes plastique





2- Récolter vos oeufs 



Cage cailles pondeuses
Cage pour cailles pondeuses 




Pondoir automatique 2 étages
Pondoir automatique 2 étages
 




Boîte cellulose 12 oeufs
Boîte cellulose 12 oeufs
La fin de l’hiver et le printemps sont les périodes à plus fort rendement pour les poules pondeuses dans les petits élevages. Lorsque les poules sont élevées en batterie, la ponte est régulière toute l’année car elles ne subissent pas les variations climatiques.
Nous vous proposons deux types de matériel adaptés à ces deux modes d’élevage. Les cages de ponte, à partir de 16 pondeuses pour le petit modèle familial, sont pré-équipées de mangeoires linéaires galvanisées et d’abreuvoirs automatiques à godet. Les poules peuvent y vivre de façon permanente. Les pondoirs en acier galvanisé sont installés dans les poulaillers et utilisés librement par les poules. Dans les deux cas l’oeuf pondu roule dans le collecteur et reste propre et frais.
Attention ! La législation impose que les œufs destinés à la vente soient tamponnés avec le numéro d’élevage qui vous a été attribué.
Nous proposons plusieurs systèmes de marquage, du tampon le plus simple aux mini-imprimantes.
Pour stocker et vendre votre production vous pouvez utiliser des boites (6 œufs ou 12 oeufs) ou des alvéoles (30 oeufs) en cellulose mais également des plateaux en plastique, plus coûteux mais réutilisables à volonté. Les uns et les autres peuvent se superposer dans des caisses carton ou plastique adaptées à leur taille.
Les oeufs pondus peuvent être destinés à l’incubation à condition qu’ils aient été fécondés. Pour obtenir les meilleurs résultats, conserver les oeufs à incuber dans une pièce fraîche (15°C) et aérée pendant un maximum de 8 jours, en les retournant deux fois par jour.





3- S’équiper d’un incubateur artificiel

Le matériel : 
Il est utile de s’équiper d’une couveuse car la couvaison naturelle est souvent difficile à obtenir. 

Les modèles diffèrent essentiellement par le matériau de construction, la capacité et le système de retournement. Ils sont tous régulés par thermostat électronique et équipé d’un ventilateur. 
Les couveuses semi-automatiques de capacité 12, 25 ou 50 œufs sont idéales pour les amateurs. Elles sont d’un excellent rapport qualité-prix. Le retournement des œufs se fera 2 fois par jour à l’aide d’une tirette. Elles sont livrées prêtes à l’utilisation. 

Les modèles supérieurs, destinés à tous, sont équipés d’un système de retournement automatique des oeufs. 
Leur capacité totale va de 24 à 720 oeufs de poule, pour les modèles proposés sur catalogue. Nous pouvons également établir des devis pour des modèles de capacités supérieures. 
Ce sont des incubateurs-éclosoirs composés de plusieurs grilles d’incubation et d’un ou plusieurs paniers d’éclosion suivant les modèles. Il faut pratiquer le chargement alterné car un panier d’éclosion ne peut, en général, contenir qu’une quantité de poussins correspondant à une grille. La plupart des petits modèles (jusqu’à 140 œufs) est équipée de grilles universelles : l’écartement entre les œufs se règle grâce à des barrettes amovibles. C’est un grand avantage car cela évite d’acheter des grilles correspondant aux différentes tailles d’œufs. 

Il est désormais possible de transformer la plupart des couveuses pour les rendre complètement automatiques en les reliant à un humidificateur qui régulera automatiquement l'humidité à l'intérieur de la couveuse.
Si vous souhaitez que l’éclosion se fasse séparément, il faudra vous équiper d’un éclosoir. Nous en proposons maintenant 2 modèles de petite capacité.

Couveuse semi-automatique
Couveuse semi-automatique
 






Couveuse Piopio 56
Couveuse
automatique Piopio 






Humidificateur automatique



Les éléments-clés : 
Au cours de l’incubation, deux facteurs essentiels doivent être régulièrement contrôlés : la température et l’hygrométrie. Des écarts trop importants par rapport aux normes d’incubation peuvent provoquer des échecs. Il faut également s’assurer que les oeufs sont bien fécondés et que le développement de l’embryon est normal. 
Nous proposons différents modèles de thermomètre : classiques à alcool ou électroniques. Certains sont spécifiquement conçus pour les couveuses car ils ne fonctionnent que sur une plage de température réduite.

Les hygromètres sont à aiguille ou électroniques et doivent toujours être placés à l'intérieur des couveuses. 
Les oeufs doivent être mirés au moins deux fois : au tiers de la durée d’incubation pour vérifier s’ils ont été fécondés et quelques jours avant l’éclosion pour retirer les embryons morts. Les mire-oeufs permettent aussi de contrôler la taille du sac d'air, indicateur d'une hygrométrie correcte ou non. Tous les modèles proposés concentrent la lumière afin de voir au travers de tous les types de coquille. 

Le « plus » des professionnels :
Si vous mettez très régulièrement des oeufs en incubation, et particulièrement dans le cas où ils sont pondus au sol, vous pouvez les laver à l’aide d’une laveuse. Les oeufs sont mis dans un panier dans la cuve de la laveuse remplie d’eau chaude et de détergent spécial. La solution est maintenue à la température de travail par une régulation thermostatique et le panier est agité car placé sur une base oscillante. Le lavage des oeufs est souvent pratiqué dans les couvoirs. Il favorise l’embryonnage et évite la prolifération bactérienne en cours d’incubation. 
Attention ! Le lavage des oeufs destinés à la consommation est interdit.

Thermo-hygromètre
Thermo-hygromètre
 


Mire-oeufs à piles
Mire-oeufs à piles
 


Poudre à laver les oeufs
Détergent poudre pour laveuse d'oeufs





4- Installer une poussinière 

Lampe infrarouge classique
Lampe infrarouge classique
 


Lampe Elstein
Lampe Elstein
 


Protecteur pour lampe infra-rouge
Protecteur pour lampe
 


Eleveuse électrique
Eleveuse électrique
 

 

Mangeoire linéaire

 Mangeoire linéaire

Abreuvoir 3L
Abreuvoir 3L

 

 Abreuvoir automatique de démarrage

Abreuvoir automatique mini 

Le chauffage : 
Dès leur naissance, il est nécessaire de protéger les poussins du froid, mêmes lors des saisons chaudes car ils réclament une température de 35°C la première semaine. La chaleur peut être obtenue grâce à des lampes ou des éleveuses électriques mais également grâce à des radiants fonctionnant au gaz. 

Les classiques lampes à infra-rouge (150W et 250W) peuvent chauffer jusqu’à 100 poussins. Ces lampes chauffent et éclairent. Il en existe des modèles réduisant la consommation d’énergie. 
Les éleveurs qui ne souhaitent pas fournir de lumière permanente peuvent utiliser des lampes Elstein, dites obscures, qui ont le même pouvoir chauffant. En céramique, elles sont plus solides et existent en différentes puissances. 
Ces deux types de lampes doivent être installés sur des douilles supportant la chaleur ou directement sur un protecteur aluminium. 

Les éleveuses à résistance permettent de chauffer une quantité plus importante de poussins (à partir de 150 poussins). Certains modèles sont équipés d’une régulation thermostatique, ce qui permet de maintenir automatiquement la température choisie en cas de variation de la température extérieure. 

Pour les modèles fonctionnant au gaz, consulter la période « avril à juin »

L’alimentation et l’abreuvement : 
Les mangeoires et les abreuvoirs doivent être adaptés à la petite taille des poussins. 

Les premiers jours, les mangeoires peuvent être constituées de simples plateaux circulaires en plastique posés au sol. Les mangeoires à trémie, d’une plus grande capacité (de 1 à 20 litres) ont un rebord suffisamment bas et une grille anti-gaspillage. Les mangeoires linéaires, basses et étroites permettent de nourrir un nombre important de poussins car leur accès est très large. 

Le risque de noyade des poussins peut être maîtrisé en utilisant des abreuvoirs à rigole étroite. Les modèles 1, 1.5 et 3 litres des abreuvoirs manuels en plastique sont particulièrement conseillés. De nombreux abreuvoirs automatiques sont également adaptés aux poussins : ils fonctionnent posés au sol et sont d’une grande stabilité. L’abreuvoir Plasson, très courant dans le milieu avicole, peut être utilisé car il fonctionne aussi bien suspendu qu’au sol. 
Des abreuvoirs automatiques « mini » à flotteur peuvent être installés seuls, ou alimentés par des abreuvoirs suspendus, ou montés en série.





5- Vous êtes éleveur de pigeons 

Le matériel d’élevage est adapté aux pigeons, plus particulièrement en ce qui concerne le marquage, l’abreuvement et la ponte. 

Les pigeons sont généralement marqués à la patte ou à l’aile à l’aide de bagues en plastique ou de marque à ailes. Nous vous proposons des bagues à clips en plastique déclinées en 9 couleurs et en 2 diamètres : 8mm pour le pigeon voyageur ou les petites races de pigeon de chair et 12mm pour les autres races. Les marques à ailes triangulaires existant en 5 couleurs sont également très utilisées. Elles se fixent avec une pointe métallique et un bouton plastique. 

Les abreuvoirs spécial pigeons sont en général munis de larges ouvertures par lesquelles ils peuvent plonger la tête pour boire, ce qui leur est tout à fait spécifique. Ce type d’abreuvoirs existe en modèle automatique ou manuel. Il faut toutefois noter que de plus en plus d’éleveurs optent pour des abreuvoirs classiques et il s’avère que les pigeons s’y adaptent très bien. C’est ainsi que les élevages de pigeons professionnels sont désormais souvent installés en monovalves (pipettes) ce qui permet une meilleure hygiène. 

Les mangeoires pour pigeons sont également munies d'ouverture afin d'éviter le gaspillage.

Les nids sont également d’une grande importance. On les trouve en cellulose (jetables) ou en plastique, économiques car réutilisables à volonté. Ils évitent la déformation du bréchet et améliorent la couvaison.

Bagues à clips
Bagues à clips
 



Abreuvoir ou mangeoire
Abreuvoir ou mangeoire
 



Nid cellulose
Nid cellulose