CONSEILS D'ÉLEVAGE (AVRIL - JUIN)



1- La période de croissance 

L’alimentation et l’abreuvement : 
Tout comme au moment du démarrage de vos poussins, il est nécessaire d’adapter la taille des mangeoires et des abreuvoirs à la taille des animaux. Pour des sujets adultes, le choix est plus large. 

Les mangeoires linéaires ou à trémie en plastique, représentent un minimum de 1 mètre de mangeoire. Leur capacité est un critère important ainsi que la possibilité de les disséminer sur un parcours extérieur. Pour que ce soit possible, la zone de distribution doit être protégée des intempéries par un auvent. Ces trémies extérieures sont en tôle galvanisée et leur capacité varie de 10 à 180 litres. 

Le type d’installation d’abreuvement dépend surtout du nombre de sujets de votre élevage : pour de petites quantités, vous pouvez vous contenter d’abreuvoirs manuels, d’un coût très modéré ; à partir de quelques centaines de sujets, ce système risque d’être contraignant et il vous faudra passer à un système automatique. Cependant, il est tout à fait possible d’utiliser des abreuvoirs automatiques pour de petites quantités car ils permettent un gain de temps non négligeable et l’assurance que les animaux auront toujours de l’eau à disposition. 

Les abreuvoirs manuels, de type siphoïde à cloche, existent en plastique jusqu’à 28 litres, ou galvanisé jusqu'à 25 litres. Les différences de prix entre tous ces modèles s’expliquent justement par leur durée de vie. De plus le matériel galvanisé supporte d’être exposé à l’extérieur alors que les abreuvoirs plastique souffrent des différences de température extérieure : ils deviennent cassants. Tous ces abreuvoirs se posent au sol. 

Les abreuvoirs automatiques ne fonctionnent jamais sur l’eau courante. Ils doivent être alimentés par un bac de détente aux pressions fonctionnant avec un flotteur. Le tuyau d’alimentation est généralement souple et noir de façon à faciliter le montage et pour que la lumière ne provoque pas de développement d’algues à l’intérieur du tuyau. Nous fournissons également tous les accessoires nécessaires à votre installation : connexions entre la ligne principale et les descentes d’abreuvoir, jonctions, tés, croix, coudes, bouchons de fin de ligne, etc. Chaque abreuvoir automatique convient pour environ 100 sujets maximum. Ils sont en général suspendus mais certains fonctionnent également au sol, le mécanisme n’étant pas toujours le même. Nous tenons également en stock les principales pièces détachées de ces abreuvoirs. 

Le chauffage : 
Nous avons détaillé le chauffage électrique dans la partie « Janvier à Mars »

Le chauffage au gaz, pour des quantités supérieures à 300 sujets, est en général plus économique. Il est fourni par des radiants fonctionnant sur gaz butane ou propane (bouteille ou cuve). Il ne doit pas être négligé car les sujets nés à la fin de l’hiver sont encore jeunes et beaucoup d’éclosions ont encore lieu à cette période de l’année. Les sujets doivent avoir au moins 5 semaines (suivant la période de l’année) pour vivre sans apport de chaleur. 

Les radiants doivent être alimentés avec du tuyau spécial en néoprène renforcé (maximum 2 mètres par radiant à partir de l’alimentation par tuyau cuivre) et sont réglés à l’aide d’un détendeur. Attention ce tuyau n’est pas normalisé. Les compagnies d’assurance incitent aujourd’hui les éleveurs à utiliser des tuyaux normalisés, d’une dimension précise avec des raccords directement sertis aux extrémités, que nous pouvons également vous fournir. Les radiants n’utilisent pas tous le même principe de fonctionnement. N’hésitez pas à nous consulter. 

Il existe également des modèles à régulation individuelle thermostatique, ce qui permet de maintenir automatiquement la température choisie en cas de variation de la température extérieure. Cela autorise également des niveaux de chaleur différents dans un même local lorsqu’il existe plusieurs bandes à des âges différents. 

Les volières : 
Un enclos de grillage d’une hauteur de 2 mètres suffit à maintenir les sujets volant peu. Pour les autres, nous vous proposons du filet permettant de constituer une volière. La taille des mailles dépend du type de sujets élevés. Le filet est disponible en nappes pré-découpées de 5x10, 10x10, 20x10 mètres, ce qui permet de satisfaire les besoins de la plupart des petits élevages. Nous pouvons toutefois vous proposer des filets sur-mesure. 

Le filet doit être maintenu au centre par des poteaux plus hauts que le grillage de clôture, suffisamment espacés et coiffés d’une assiette plastique afin d’éviter l’usure. 
Attention ! Le filet se pose toujours d’abord en largeur puis s‘étire sur la longueur de la volière.

                             

Mangeoire extérieure 25 L
Mangeoire extérieure 25 
litres



Abreuvoir siphoide 15 L
Abreuvoir siphoide 15 L
 

Abreuvoir siphoide 20 L
Abreuvoir siphoide 20 L
 



Abreuvoir Plasson Mark II
Abreuvoir Plasson Mark II
 



Radiant gaz standard
Radiant gaz standard
 



Radiant Infraconic Matic
Radiant Infraconic Matic
 





2- Vacciner vos sujets 



Atomiseur
 



Seringue Socorex
Seringue Socorex
 



Pistolet Ovijector

Ovijector

Les animaux peuvent être sujets à diverses maladies (liées au parasitisme, respiratoires, infectieuses ou virales) qu’il faut prévenir en respectant une hygiène stricte dans le poulailler et sur les parcours. Elles sont malgré tout fréquentes et peuvent souvent être éradiquées par des produits vétérinaires. Ce n’est cependant pas le cas des maladies infectieuses et virales mais il existe parfois des vaccins. 

Les traitements, disponibles uniquement chez les vétérinaires, sont administrés par l’eau de boisson, par brumisation ou par injection. La brumisation est réalisée avec des atomiseurs de capacités variables. Les modèles que nous proposons permettent de traiter simultanément toute une bande dans un petit bâtiment de type industriel. 

Les injections sont réalisées avec des pistolets vaccinateurs, idéaux pour un travail précis et rapide, ou avec des seringues automatiquesL’avijector est un pistolet spécialement conçu pour la vaccination contre la maladie de Newcastle avec des capacités préréglées. Les autres pistolets et seringues sont réglables jusqu’à 1 ou 2 ml par tranche de 0.05 ou 0.1 ml. La seringue Socorex, utilisée couramment en vaccination avicole, est d’une excellente précision et d’une grande résistance. Nous fournissons également les pièces détachées et les aiguilles

Nous vous proposons également des compléments alimentaires qui ne sont pas des substances médicamenteuses mais dont la composition est étudiée pour résorber les problèmes les plus courants. Ils contribuent de façon générale à une meilleure hygiène alimentaire et permettent notamment de limiter le stress, le picage, les problèmes digestifs et respiratoires.

                                                    





3- Prévenir le picage 

Le picage est un comportement fréquent chez les volailles et le gibier. Les sujets s’arrachent les plumes provoquant des lésions qui accentuent ce comportement pouvant mener au cannibalisme. 

Il faut avant tout vérifier que l’alimentation est correcte et qu’il n’y a pas surpopulation ce qui pourrait provoquer du stress. Les solutions complémentaires consistent en l’administration de compléments alimentaires adaptés, la pratique du débecquage ou l’utilisation d’accessoires antipicage. 

Des compléments alimentaires ont été particulièrement étudiés pour réduire le phénomène du picage : le bloc à piquer Blocapic, la semoulette Picagferme, et le complexe vitaminé Avipic. Leur utilisation doit avant tout être préventive. 

Le débecquage est une opération dont le but est de couper une partie du bec de l’oiseau pour empêcher le pincement entre le bec supérieur et le bec inférieur. Il réduit également l’ovophagie et le gaspillage de nourriture. Il se pratique avec un débecqueur, poste fixe fonctionnant sur 220V sur lequel le bec du sujet est simultanément coupé et cautérisé par une lame chauffante. 
Ils peuvent être utilisés à tout âge. Pour les canards et les oies, il conviendra d’utiliser une pince à débecquer à deux lames coupantes en administrant de la vitamine E pour favoriser la cicatrisation. 

Différents accessoires à poser sur le bec des sujets comme les lunettes, les anneaux et les faux becs font également disparaître le phénomène. Ils doivent être adaptés à la taille des sujets. 
Les lunettes réduisent la vision frontale. Les modèles sans goupille évitent la perforation de la cloison nasale et sont réutilisables 4 à 5 fois. 
Les faux becs recouvrent le bec et empêchent son ouverture complète. Ils sont également réutilisables. 
Les anneaux plastique, disponibles en 4 tailles, sont utilisés sur la perdrix et le faisan. Ils sont glissés entre les deux parties du bec le maintenant entrouvert. 
Tous ces accessoires n’empêchent en rien une alimentation correcte.

                                    

Blocapic 

 

Pince à débecquer 

 





4- Transporter vos sujets 


Cageot 2 portes
 



Cageot grandes ouvertures
Si vous achetez des poussins d’un jour ou des sujets démarrés, il vous faudra les transporter jusqu’à votre élevage. De même, si vous vendez votre production sur des marchés ou en livrant vos clients, les animaux devront être transportés dans de bonnes conditions. 

Nous proposons plusieurs cageots destinés au transport des sujets vivants. Ils sont en plastique et leurs parois sont ajourées. Les dimensions varient en fonction des espèces. Les plus répandus sont des cageots livrés en kit, occasionnellement démontables, ce qui facilite le nettoyage, et possédant 1 porte ou 2 portes dont une coulissante. Leur capacité est de 14 à 20 sujets suivant leur taille. 

Des cageots spécifiques existent pour le transport de poussins, de cailles, de pigeons, de faisans, de perdrix et d’animaux destinés à des expositions ou à des concours.